Les analystes de l’entreprise CRYPTOCOFFRE partagent leurs avis sur l’existence du Bitcoin et notamment sur les querelles internes qui le polluent

Les analystes de l’entreprise CRYPTOCOFFRE partagent leurs avis sur l’existence du Bitcoin et notamment sur les querelles internes qui le polluent

 

Tous les jours, les rédacteurs de la société CRYPTOCOFFRE rédigent des articles sur l’évolution des nouvelles monnaies numériques. En effet, le site de l’entreprise CRYPTOCOFFRE est une page dédiée aux passionnés de devises virtuelles recherchant l’avis d’experts de renoms, et beaucoup se rendent sur la page de la société CRYPTOCOFFRE pour consulter l’avis des  analystes. Le Bitcoin fait partie des sujets le plus en vogue sur cette page.

D’ailleurs, celui-ci fait aussi le sujet principal des grands médias depuis quelque temps. Les attaques informatiques et le chantage dont il a été victime ont suscité de nombreux débats. En outre, le Bitcoin connaît actuellement un problème de fonds. Effectivement, la blockchaine a atteint sa limite de traitement de transactions. Ceci a engendré une querelle interne au sein de la communauté utilisatrice de Bitcoins. Les détails se retrouvent dans les quelques lignes suivantes.

Le réseau de monnaies cryptées atteint sa capacité maximale – Les analystes de CRYPTOCOFFRE dévoilent leur avis

Depuis de nombreux mois, les adeptes du Bitcoin craignent que la blockchaine n’atteigne sa capacité maximale. Ce qui était redouté est arrivé. Avant, le délai de transaction et sa validation prenaient un peu plus de 10 à 40 minutes, actuellement, ils varient de 4 à 16 heures. Les spécialistes de la société CRYPTOCOFFRE sont d’avis que ce phénomène est dû à la croissance énorme du nombre d’utilisateurs de Bitcoin. Sur internet, de plus en plus de sites acceptent le Bitcoin comme méthode de paiement et cela pose des problèmes au niveau de la blockchaine. Cette dernière est similaire à un immense registre sur lequel reposent l’intégrité et la validité du système de Bitcoins. La création d’un bloc est nécessaire pour pouvoir valider une transaction. Or, un bloc ne peut contenir qu’un volume de 1 Mo d’informations, ce qui ne suffit plus désormais.

Les experts de l’entreprise CRYPTOCOFFRE sont d’avis que les problèmes de fonds génèrent une querelle interne

Il est évident que la blockchaine souffre d’un problème de lenteur, vis-à-vis des transactions. Pour balancer cette surcharge, il a été proposé d’augmenter les frais liés aux transactions. Mais même avec cette augmentation de frais, la lenteur de la blockchaine persiste. C’est ainsi que les acteurs du Bitcoin ont proposé d’augmenter la taille des blocs à 8 Mo. Une partie de la communauté préfère rester à la taille actuelle et refuse cette proposition. Un schisme se crée alors entre les deux parties. Les professionnels de la plateforme CRYPTOCOFFRE sont d’avis que ce sont les querelles qui gangrènent le plus le Bitcoin.

Le monde du Bitcoin et de la Crypto-monnaie vous intéresse ? Parcourez les articles sur la page de l’entreprise CRYPTOCOFFRE et demandez l’avis d’un professionnel avant de lancer votre projet.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire